Archives du mot-clé wild thing

Le rock c'est complètement "wild" …

‎”Songs are wild animals” (“les morceaux sont des animaux sauvages“) a déclaré Neil Young dans une récente interview. Le terme “Wild” est très souvent usité dans les titres rock. En voici une petite sélection des plus célèbres “with a little help from my facebook friends” … (si vous cliquez sur les liens en rouge, vous aurez accès aux clips vidéo, magie …)

Neil Young: très "Wild" dans son genre ...

Et bien entendu, le plus “Wild” d’entre tous, Born to Be Wild de Steppenwolf (ahhh “Easy Rider” …)

Easy Rider et sa formidable bande originale

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=rMbATaj7Il8&fs=1&hl=fr_FR]

Reg Presley (The Troggs): la vérité est ailleurs …

Le nom Reg Presley ne vous dit certainement rien. Et si je vous dis que c’était le chanteur et leader des Troggs? Ca éveille déjà quelques souvenirs chez certains mais si j’ajoute que c’est le groupe qui a écrit et interprété le célèbre “Wild Thing”, véritable hymne garage-rock (notamment repris par Jimi Hendrix), les choses deviennent tout de suite beaucoup plus claires … (si ça ne vous dit toujours rien, vous pouvez écouter le lien ci-dessous)

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=z9DVJE_bhVU]

Mais je ne vais pas vous raconter  ici l’histoire des Troggs mais bien vous donner des nouvelles de ce sacré Reg Presley qui a délaissé quelque peu le rock’n'roll ces derniers temps pour une autre de ses grandes passions: les extraterrestres!

L’ami Reg est en effet devenu un véritable ‘Ufologue’ et a d’ailleurs sorti un livre :“Wild Things: They don’t tell us” (“Choses sauvages: Ils ne nous disent rien”). Le chanteur est donc persuadé que le gouvernement américain nous cache des choses à propos d’informations concernant des visites régulières de créatures venues d’ailleurs, un peu à la façon du personnage de Fox Mulder dans la série télévisée X-Files.

La "magnifique" et très kitsch couverture du livre mélangeant les thèmes d'E.T. et de X-Files

Alors qu’est-il arrivé à ce pauvre Reg? Est-il tombé sur la tête ou a-t-il simplement, comme beaucoup d’autres de ses “confrères”, un peu trop abusé d’hallucinogènes dans les années 60 ? Quoi qu’il en soit, quand il daigne laisser ses poupées et figurines Roswell de côté, Reg remonte encore sur scène avec ses Troggs (le groupe ne s’est jamais arrêté depuis sa création en 1964) pour le plus grand plaisir de tous…

Plus d’informations sur le groupe: le site officiel des Troggs

Plus d’informations sur le bouquin ici