Archives du mot-clé Queens of The Stone Age

Kadavar

Coup de coeur: Kadavar, power trio made in Berlin

Imaginez un subtil mélange des expérimentations musicales de Cream, Black Sabbath, Hawkwind, le tout avec un zeste de modernité, une efficacité et une puissance qui pourraient évoquer Queen of The Stone Age à ses débuts ou encore Them Crooked Vultures. Vous êtes intrigué? Moi aussi… découvrons Kadavar!

Kadavar

J’ai découvert ce groupe originaire de Berlin un peu par hasard, grâce aux conseils avisés de Jacques de Pierpont – le légendaire « Ponpon » –  également mon collègue à Classic 21.

Kadavar, à la différence d’autres très bons groupes de « stoner » qui ont tendance à émerger d’un peu partout à l’heure actuelle, a un son encore plus « roots » que ses collègues. En effet, sur certains titres, on pourrait jurer que Tony Iommi et Geezer Butler de Black Sabbath jouent sur l’album…

Cependant, Kadavar ne se limite pas pour autant à un vulgaire « copié/collé » qui n’aurait pas beaucoup d’intérêt. On retrouve donc une partie du son de Sabbath, des envolées psychédéliques à la Cream et Hawkwind mais surtout – et c’est ce qui fait d’eux un groupe original -  un univers bien propre dans lequel peu de place est laissée au chant. En effet, le groupe préfère nous emmener dans un voyage metal et psychédélique de très grand niveau.

Kadavar a déjà sorti deux albums: « Kadavar » en 2012 et « Abra Kadavar » en 2013.

Quelques extraits choisis:

Les deux albums complets sur Spotify

Les 5 albums essentiels de Black Sabbath

Allez, comme le groupe prépare son grand retour en juin, petite sélection, subjective of course, de ce que je considère être les 5 albums essentiels de Black Sabbath:

1) Black Sabbath – Master of Reality (1971)

Attention, chef d’oeuvre! « Master of Reality » est sans conteste l’album fondateur du mouvement « stoner ». Sans cet album, pas de Kyuss, pas de Queens of the Stone Age, Monster Magnet ou encore de … Master of Reality (le groupe donc). En 1971, Black Sabbath révolutionne le monde du hard rock avec cet album au son lourd, sale et bluffant. Un véritable régal pour les amateurs du genre.

(les Keytracks sont une sélection subjective de titres que je vous propose d’écouter pour vous donner un aperçu de l’ambiance de l’album)

Keytracks:

  • Sweet Leaf
  • After Forever
  • Children of the Grave
  • Into the Void

2) Black Sabbath – Sabbath Bloody Sabbath (1973)

Probablement l’album le plus « ouvert » de Black Sabbath période Ozzy, « Sabbath Bloody Sabbath » nous montre un groupe étoffant quelque peu son son mais sans pour cela perdre son ADN. Rick Wakeman, claviériste de Yes, donne ici un petit coup de main remarqué aux 4 rockers de Birmingham.

Keytracks:

  • Sabbath Bloody Sabbath
  • Sabbra Cadabra (à écouter également la reprise sur l’album « Garage Inc. » de Metallica)
  • Killing Yourself to Live
  • Spiral Architect

3) Black Sabbath – Paranoid (1970)

LE classique, celui qui va réellement faire démarrer la carrière du groupe notamment grâce au 45 tours « Paranoid », un énorme succès. Sur cet album, Black Sabbath a défini un son lourd à souhait, dérivé du blues mais accompagné d’un aspect sombre poussé à son paroxysme. « Paranoid », par le biais de titres tel que « War Pigs » ou encore « Hand of Doom », est un album engagé contre la guerre du Vietnam. Un véritable trésor pour les ‘metalleux’ et une source d’inspiration pour les générations futures…

Keytracks:

  • War Pigs
  • Paranoid
  • Iron Man
  • Hand of Doom
  • Fairies Wear Boots

4) Black Sabbath – Black Sabbath (1970)

Et au départ était… « Black Sabbath ». Une pochette étrange, une musique venue d’ailleurs, les débuts d’une aventure. La plage titulaire vous plonge tout de suite dans l’ambiance. Une réussite absolue pour un premier album enregistré avec un budget ridicule.

Keytracks:

  • Black Sabbath
  • The Wizard
  • N.I.B.

5) Black Sabbath – Heaven and Hell (1980)

Début du second chapitre de l’aventure du groupe. Tony, Geezer et Bill décident de se priver du chanteur Ozzy Osbourne, devenu totalement ingérable, et font appel à l’ancien chanteur de Rainbow (le groupe de Ritchie Blackmore, ex-Deep Purple), un certain Ronnie James Dio. La collaboration entre Ronnie James et les 3 autres se montrera particulièrement efficace et « Heaven and Hell » sera l’un des modèles d’une nouvelle vague de la musique heavy metal en Anglerre, ce que les critiques musicaux appeleront par la suite, la New Wave of British Heavy Metal, mouvement représenté par des groupes tels que Iron Maiden, Saxon ou encore Def Leppard.

Keytracks:

  • Children of the Sea
  • Lady Evil
  • Heaven and Hell
  • Die Young

Vous pouvez écouter ma sélection de ces « Keytracks » sur Spotify en cliquant ici: Black Sabbath Keytracks

Mais aussi

  • « Sabotage » (1975), un autre grand album de la période Ozzy, « Symptom of the Universe » est une fameuse « claque » musicale.
  • « Vol, 4″ (1972), autre classique de la période Ozzy.
  • « Mob Rules » (1981), le petit frère de « Heaven & Hell », second album avec Ronnie James Dio.
  • « Technical Ectasy » (1976), le Sabbath époque Ozzy fait évoluer son style mais perd quelque peu son identité. Un album cependant très agréable à réécouter.
  • « Born Again » (1983), une curiosité, Sabbath et Ian Gillan de Deep Purple. Quelques titres sympathiques…
  • « Dehumanizer » (1992), le retour remarqué et remarquable d’un Ronnie James Dio en pleine forme dans le début des années 90.

Ils sont attendus pour 2011 …

Avant tout et, encore une fois, mes meilleurs voeux pour 2011!

Et au rayon rock, puisque c’est de cela dont on parle ici, voici un aperçu de ce que 2011 nous prépare d’intéressant:

  • Un nouvel album des Red Hot Chili Peppers nous est annoncé. Ce sera le premier disque du groupe avec le nouveau guitariste Josh Klinghoffer, un ami de la famille Red Hot ayant régulièrement joué avec John Frusciante (l’ancien guitariste) notamment sur ses oeuvres solos. D’après Chad Smith, le batteur des Red Hot, l’album aura une touche ‘world’ et nous proposera quelques rythmes africains et cela sous l’influence de récents voyages du bassiste Flea et de Josh Klinghoffer au Niger et en Ethiopie.
  • Roxette – le groupe le plus commercial de Suède derrière Abba – fera son grand retour avec l’album « Charm School » prévu pour début février 2011. Pour rappel le dernier album du groupe – « Room Service » – était sorti en 2001, soit il y a 10 ans déjà.
  • Toujours en février, le 8ème album studio de PJ Harvey verra le jour. Son nom? « Let England Shake ». Un chouette extrait« The Last Living Rose » est disponible sur
    Youtube en cliquant ici
  • Les mancuniens d’Elbow nous sortiront leur cinquième album – « Build a Rocket Boys! » le 7 mars prochain. Un album que l’on espère de la même qualité que l’excellent « Seldom Seen Kid » sorti en 2008 et dont voici un extrait – « Ground for Divorce » pour ceux qui ne connaissent pas encore (oui, oui le chanteur est influencé par Peter Gabriel et il ne le cache pas)
  • Le 15ème album de R.E.M. « Collapse into Now » est annoncé pour le 7 mars également. On y retrouvera quelques invités prestigieux invités (Patti Smith et son guitariste Lenny Kaye, Eddie Vedder de Pearl Jam, Joel Gibb et Peaches). Mike Mills, le bassiste de R.E.M., nous annonce un album plus varié et plus personnel que le précédent « Accelerate » (sorti en 2008). Pour rappel, ce n’est pas la première fois que Patti Smith et R.E.M. travaille ensemble. On se souvient tous de leur superbe collaboration en 1996, « E-Bow the Letter ». Vous ne vous en souvenez pas? Un petit clic ici
  • En avril sortira « So Beautiful or So What », le nouvel album de Paul Simon, un album qui sera très branché « bluegrass » et que l’artiste annonce comme son « meilleur album depuis 20 ans ». Un premier extrait « Getting Ready for Christmas » peut être écouté ici
  • Un nouvel album de U2, probablement intitulé « Songs of Ascent » est attendu, d’après le manager Paul McGuinness, pour « début 2011″

Et aussi, en vrac, un nouvel album de Fleet Foxes, Coldplay, Queens of The Stone Age, Gang of Four (le retour), Cake, Duran Duran (album « All You Need Is Now » pour février), Cavalera Conspiracy (le retour des frères Cavalera pour un second album de ce nouveau projet), Within Temptation, Rush (et leur 19ème album « Clockwork Angels »), Limp Bizkit ainsi que le retour très attendu de Julian Lennon pour son 6ème album studio « Everything Changes » après une « pause carrière » de 12 ans …