Archives du mot-clé iggy pop

sabbath13

Mes coups de coeur albums 2013: la suite … Beade Eye, The Stooges, Daft Punk, Alice in Chains, Miles Kane, Franz Ferdinand, The Clash, Placebo

Mes coups de coeur albums 2013… La suite :-)

Après vous avoir proposé un aperçu de mes coups de cœur 2013 avec cette petite vidéo « bricolée » qui vous présentait les nouvelles productions de David Bowie, Ghost, Nick Cave & The Bad Seeds, Black Sabbath et la réédition d’In Utero » de Nirvana, voici un bref aperçu de autres albums qui m’ont touché cette année ainsi que ma playlist 2013 à la fin de cet article.

 

Beady Eye – Be 

beadyeyebe

 

Liam Gallagher et son groupe de retour avec un album plus « expérimental » et moins « basique » que le premier. Le groupe développe ici sa personnalité et nous prouve que Beady Eye est bien plus qu’un « groupe spin-off » de l’ »Empire » Oasis.

 

The Stooges – Ready To Die

stoogesreadytodie

 

 

Ok ce n’est pas le meilleur album de Stooges, mais « Ready To Die » marque le grand retour du guitariste James Williamson, monsieur « Raw Power ». Si l’album ne fait pas dans la finesse, le rouleau compresseur d’Iggy et de son band fonctionne toujours aujourd’hui. Brut de chez brut…

 

Daft Punk – Random Access Memories 

 

randowaccessmemories

 Oui, un album de Daft Punk dans cette liste! Non, il ne faut pas crier au scandale. Si vous êtes amateur de production musicale léchée à la Steely Dan avec un petit aspect disco/funky à la Chic (Nile Rodgers oblige) vous ne serez pas déçu. Les deux membres « casqués » de Daft Punk sont de véritables amateurs de bonnes musiques et, ici, ils ont décidé de se faire plaisir.

 

Alice In Chains – The Devil Put Dinosaurs Here

 

thedevilputdinosaurs

Dans la digne lignée du très bon  album comeback « Black Gives Way to Blue » sorti en 2009. Certes pas révolutionnaire dans sa structure mais d’une efficacité redoutable. J’ai eu la chance de voir le groupe sur scène fin 2013 à Londres et les nouveaux titres sont magnifiés en concert.

 

Miles Kane – Don’t Forget Who You Are

dontforgetwhoyouare

J’ai découvert Miles Kane par hasard en première partie de Beady Eye en mars 2011. Il venait alors de sortir son premier album solo, le prometteur « Colour of the Trap ». Cette année, le musicien britannique nous confirme son talent avec « Don’t Forget Who You Are », un album qui mélange nostalgie 60′s et modernité avec brio.

 

Franz Ferdinand – Right Throughts, Right Words, Right Action

rightthoughtsrightwords

Plus de 10 ans après leurs débuts, les écossais de Franz Ferdinand prouvent avec le très inspiré « Right Throughts, Right Words, Right Action » qu’ils sont toujours dans le coup. Le groupe sera en concert le 7 mars 2014 à Forest National, Bruxelles.

 

Placebo – Loud Like Love

 

loudlikelove

 Après l’intéressant et assez ‘hard’ « Battle for the Sun » en 2009, Placebo nous revient ici avec un album plus accessible au grand public « Loud Like Love ». Un des bons crus de l’année 2013.

 

The Clash – Sound System et 5 albums box set

clashsoundsystem

5albumsstudioset

 

L’année 2013 a été marquée par la réédition du catalogue presqu’entier des Clash (à l’exception donc du dernier album, le plutôt médiocre « Cut The Crap »). L’essentiel du groupe est donc déclinée en édition remaster sous forme d’un très beau coffret plutôt onéreux mais complet intitulé « Sound System » et, pour les plus petits budgets, on retrouve également un mini coffret qui comprend les 5 albums essentiels. Une réédition 2013 qui a fait l’objet d’une conférence de presse en présence de Mick Jones, Paul Simonon et Topper Headon à laquelle j’ai eu le plaisir d’assisterUne réédition 2013 qui a fait l’objet d’une conférence de presse en présence de Mick Jones, Paul Simonon et Topper Headon à laquelle j’ai eu le plaisir d’assister

 

Ma Playlist 2013

 

  1. David BowieThe Next Day
  2. GhostYear Zero
  3. Nick Cave & The Bad SeedsJubilee Street
  4. Black SabbathLoner
  5. Beady EyeIz Rite
  6. The StoogesDD’s
  7. Daft PunkTouch
  8. Alice in ChainsStone
  9. Miles KaneDon’t Forget Who You Are
  10. Franz FerdinandLove Illumination
  11. PlaceboLoud Like Love

Vous pouvez écouter ma playlist sur Spotify:

 

 

 

 

 

 

 

Become a Berliner: la setlist

Hier soir, j’ai été invité par mes camarades et collègues Pierre Bartholomé et Michaël Léonard à la soirée « Become a Berliner » au Vecteur de Charleroi. Cela m’a donné l’occasion d’effectuer une première expérience de « DJ ». Je m’y attendais pas forcément mais ça m’a beaucoup amusé. Très chouette soirée en tout cas! Pour ceux et celles qui m’ont demande les références de tel et tel titres, voici la « setlist » complète par ordre de diffusion. Vous pourrez également réécoute la majorité des titres grâces aux playlists Spotify que j’ai créé spécialement suite à la soirée. Bonne écoute!

La soirée a débuté par un KrautRock Mix perso avec des extraits de – dans l’ordre:

  • Guru Guru – Baby Cake Walk extrait de l’album « Känguru » (1972)
  • Popol Vuh – In The Gardens Of The Pharao/In den Gärten Pharaos extrait de l’album « In den Gärten Pharaos » (1971)
  • Tangerine Dream – Phaedra extrait de l’album « Phaedra » (1974)
  • Klaus Schulze – Crystal Lake extrait de l’album « Mirage » (1977)
  • Cluster & Eno  - Steinsame extrait de l’album « Cluster & Eno » (1977)
  • Neu! – E-Musik extrait de l’album « Neu! 75″ (1975)

Lien Spotify pour écouter la 1ère partie de set:

2ème partie du set: rock et électro allemand ou influencé par la vague musical allemande

  • U2 – Zoo Station
  • Can – Oh Yeah extrait de l’album « Tago Mago » (1971)
  • Radiohead – Everything in Its Right Place extrait de « Kid A » (2000)
  • Brian Eno – St Elmo’s Fire extrait de l’album « Another Green World » (1975)
  • Ultravox – Hiroshima Mon Amour extrait de l’album « Ha!-Ha!-Ha! » (1977)
  • Nena – 99 Luftballons extrait de l’album « 99 Luftballons » (1984)
  • Iggy Pop – Nightclubbing extrait de l’album « The Idiot » (1977)
  • The Buggles – I Love You (Miss Robot) extrait de l’album « The Age of Plastic » (1980)
  • David Bowie – V-2 Schneider extrait de l’album « Heroes » (1977)
  • David Bowie – Heroes extrait de l’album « Heroes » (1977)
  • Einstürzende Neubauten – Weil Weil Weil extrait de l’album « Alles wieder offen » (2007)
  • Killing Joke – Eighties extrait de l’album « Night Time » (1985)

Lien Spotify pour écouter la 2ème partie de set:

Le morceau du jour … John Cale « Amsterdam » (1970)

Aujourd’hui, retour sur un titre du premier album solo de John Cale: « Amsterdam ».

Après son départ du Velvet Underground en 1968, John Cale va se consacrer à la production d’albums pour Nico ou encore pour les Stooges, le groupe d’Iggy Pop. Puis, en décembre 1970, soit un mois après la sortie du dernier véritable album du Velvet Underground (l’excellent « Loaded »), Cale va, dans son coin, sortir son premier disque solo, le très intéressant « Vintage Violence ».  C’est sur ce disque que l’on trouve une belle ballade, « Amsterdam », signée par l’esprit torturé de John Cale, grand musicien et compositeur même si, humainement parlant, il peut s’avérer particulièrement décevant. J’en ai malheureusement fait les frais lors d’un entretien à la sortie d’un des ses albums à la fin des années 2000…

Vous pouvez écouter le titre sur Youtube ci-dessous

Ou sur Spotify via ce lien

A noter également, la récente sortie d’une très intéressante autobiographie de John Cale que je vous recommande chaleureusement. Celle-ci évoque aussi bien son enfance difficile que sa carrière tant au sein du Velvet qu’en solo ainsi que son rôle de producteur des Stooges, de Nico, de Patti Smith ou encore de Jonathan Richman et des Modern Lovers.

« John Cale, une autobiographie » de John Cale et Victor Bockris

(mai 2011 – ed. Au Diable Vauvert)

Le saviez-vous? Iggy Pop chanteur des Doors, Les Doobie « joints » Brothers et les débuts de Bob Dylan au piano …


  • Quand Jim Morrison est mort, les Doors ont envisagé pendant une courte période de demander à Iggy Pop de devenir leur nouveau leader.

  • Dans les années 50, bien avant de devenu le célèbre chanteur/compositeur de folk, Bob Dylan sera pianiste dans un groupe nommé les Golden Chords

  • D’où vient le nom des Doobie Brothers? Le terme « Doobie » en argot américain signifie « pétard » … Les Doobie Brothers sont donc, en quelque sorte, les « frères pétards »…