Archives du mot-clé Fleet Foxes

L’influence considérable des Beach Boys dans la musique d’aujourd’hui

On parle beaucoup des Beach Boys ces derniers temps. Il y a la reformation et surtout la « réconciliation » entre les cousins ennemis Brian Wilson et Mike Love après des décennies de ‘gueguerre’ qui a donné lieu à une tournée remplie de succès et la récente sortie d’un double live. Mais outre cette actualité, il est intéressant de constater que près de 50 ans après la sortie de « Pet Sounds », souvent considéré comme une des œuvres majeures des Beach Boys et de l’histoire du rock, le groupe californien continue à exercer une importante influence sur les jeunes générations. Zoom sur quelques uns des groupes de la scène actuelle revendiquant ouvertement l’influence de Brian Wilson et de sa bande…

Animal Collective

  • Le groupe Animal Collective, formé à la toute fin des années 90 et originaire de Baltimore (dans le Maryland, Etats-Unis), poursuit aujourd’hui une brillante carrière riche déjà de neuf albums. Difficilement « classable », ce collectif de musiciens est souvent étiqueté comme une formation de rock psychédélique « expérimental ». Voyageant entre rock, folk, touche psychédélique, musique électronique, rock indé, Animal Collective propose un voyage musical très aventureux et est en constante recherche d’évolutions sonores. C’est probablement Noah Benjamin Lennox alias Panda Bear – l’un des invités du nouveau Daft Punk - qui est le plus touché par la ‘Wilsonmania‘. Parallèlement à Animal Collective, il a sorti quelques albums solos qui ne manquent pas d’intérêt.

Fleet Foxes

  • Probablement l’un des plus grands noms de la vague folk revival apparue au début des années 2010, Fleet Foxes a été aussi considérablement inspiré par les harmonies vocales de Beach Boys. Originaire de Seattle, le groupe a sorti deux albums encensés par la presse internationale.

The Polyphonic Spree

  • Défendu par David Bowie,qui les a sélectionné lors de la réalisation de l’affiche du Meltdown Festival de Londres en 2002, The Polyphonic Spree est une formation atypique originaire de Dallas au Texas. Plus qu’un « simple » groupe de rock, il s’agit d’une chorale de 10 chanteurs et d’une dizaine de musiciens (guitariste, bassiste, flûtiste, violoniste…). La musique et surtout le travail sur les chœurs trouvent leurs sources dans la musique du groupe de Brian Wilson.


The Wondermints

  • Comme les Beach Boys, les Wondermints sont originaires de Californie. Le premier album sort en 1995. 4 ans plus tard, les Wondermints se voient offrir le genre d’offre que l’on ne peut pas refuser, celle de rejoindre Brian Wilson sur scène afin de devenir son groupe d’accompagnement officiel. Complètement fans de Wilson, les membres de Wondermints entament alors une longue relation professionnelle avec le génie des Beach Boys et auront notamment l’occasion de recréer à ses côtés l’album « perdu » des Beach Boys: le somptueux « Smile ». A noter que les Wondermints ont également accompagné Arthur Lee du groupe américain Love afin de l’aider à reproduire fidèlement sur scène le cultissime album « Forever Changes », autre monument du rock psychédélique californien.

  • Les groupes actuels qui ont été influencés par les Beach Boys sont extrêmement nombreux et si vous souhaitez étendre les recherches, jetez une oreille également à Gorkys Zygotic Mynci, Super Furry Animals, Apples in Stereo, The Shins ou encore au groupe belge Dan San.

Ils sont attendus pour 2011 …

Avant tout et, encore une fois, mes meilleurs voeux pour 2011!

Et au rayon rock, puisque c’est de cela dont on parle ici, voici un aperçu de ce que 2011 nous prépare d’intéressant:

  • Un nouvel album des Red Hot Chili Peppers nous est annoncé. Ce sera le premier disque du groupe avec le nouveau guitariste Josh Klinghoffer, un ami de la famille Red Hot ayant régulièrement joué avec John Frusciante (l’ancien guitariste) notamment sur ses oeuvres solos. D’après Chad Smith, le batteur des Red Hot, l’album aura une touche ‘world’ et nous proposera quelques rythmes africains et cela sous l’influence de récents voyages du bassiste Flea et de Josh Klinghoffer au Niger et en Ethiopie.
  • Roxette – le groupe le plus commercial de Suède derrière Abba – fera son grand retour avec l’album « Charm School » prévu pour début février 2011. Pour rappel le dernier album du groupe – « Room Service » – était sorti en 2001, soit il y a 10 ans déjà.
  • Toujours en février, le 8ème album studio de PJ Harvey verra le jour. Son nom? « Let England Shake ». Un chouette extrait« The Last Living Rose » est disponible sur
    Youtube en cliquant ici
  • Les mancuniens d’Elbow nous sortiront leur cinquième album – « Build a Rocket Boys! » le 7 mars prochain. Un album que l’on espère de la même qualité que l’excellent « Seldom Seen Kid » sorti en 2008 et dont voici un extrait – « Ground for Divorce » pour ceux qui ne connaissent pas encore (oui, oui le chanteur est influencé par Peter Gabriel et il ne le cache pas)
  • Le 15ème album de R.E.M. « Collapse into Now » est annoncé pour le 7 mars également. On y retrouvera quelques invités prestigieux invités (Patti Smith et son guitariste Lenny Kaye, Eddie Vedder de Pearl Jam, Joel Gibb et Peaches). Mike Mills, le bassiste de R.E.M., nous annonce un album plus varié et plus personnel que le précédent « Accelerate » (sorti en 2008). Pour rappel, ce n’est pas la première fois que Patti Smith et R.E.M. travaille ensemble. On se souvient tous de leur superbe collaboration en 1996, « E-Bow the Letter ». Vous ne vous en souvenez pas? Un petit clic ici
  • En avril sortira « So Beautiful or So What », le nouvel album de Paul Simon, un album qui sera très branché « bluegrass » et que l’artiste annonce comme son « meilleur album depuis 20 ans ». Un premier extrait « Getting Ready for Christmas » peut être écouté ici
  • Un nouvel album de U2, probablement intitulé « Songs of Ascent » est attendu, d’après le manager Paul McGuinness, pour « début 2011″

Et aussi, en vrac, un nouvel album de Fleet Foxes, Coldplay, Queens of The Stone Age, Gang of Four (le retour), Cake, Duran Duran (album « All You Need Is Now » pour février), Cavalera Conspiracy (le retour des frères Cavalera pour un second album de ce nouveau projet), Within Temptation, Rush (et leur 19ème album « Clockwork Angels »), Limp Bizkit ainsi que le retour très attendu de Julian Lennon pour son 6ème album studio « Everything Changes » après une « pause carrière » de 12 ans …

Le Nirvana anglais …

nirvanauk

Londres, 1967. La musique « psychédélique » a fait son chemin. Si les Etats-Unis ont apparemment lancé le courant, l’Angleterre suit le pas. C’est l’été, les couleurs et les sons psychédéliques ont envahi la capitable britannique. C’est à cette période que Patrick Campbell-Lyons, un irlandais et Alex Spyropoulos, un grec (sans blague?) se rencontrent. Les deux jeunes gars ont exactement les mêmes influences musicales, leur trip c’est Pink Floyd et Syd Barrett, Jimi Hendrix, les Beatles, les Stones (mais surtout Brian Jones), Burt Bacharach, les Everly Brothers et la musique baroque. Très rapidement le duo se baptise « Nirvana » et sort un premier album « The Story of Simon Simopath« . C’est Chris Blackwell qui se charge de la production de l’album, Blackwell, légendaire fondateur du label Island, est encore très jeune et croit beaucoup à ce duo. L’histoire racontera que « The Story of Simon Simopath » est l’un des premiers ‘concept album’ de l’histoire du rock. Il n’est reste que c’est album est un véritable merveille oubliée, Nirvana (« Nirvana Uk » comme on l’a rebaptisé aujourd’hui pour ne pas confondre avec le groupe de Kurt Cobain) ne sera jamais véritablement reconnu à sa juste valeur à l’époque. Les années passant, leurs albums seront réédités en CD et les plus jeunes générations découvriront avec joie ces excellentes compositions. Aujourd’hui des groupes comme Arcade Fire ou encore Fleet Foxes revendiquent l’influence de Nirvana UK. A l’occasion du 50ème anniversaire de la création du label Island, on aura probablement l’occasion de reparler de ce groupe culte.

Deux petits extraits pour le plaisir:

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=FDNtxz_4oWg&w=480&h=390]

Patrick Campbell-Lyons et Alex Spyropoulos ont d’ailleurs profité de cette occasion pour lancer leur site internet officiel, disponible à l’adresse suivante:

http://www.nirvana-uk.com