Archives du mot-clé damon albarn

thendlessriver

Coups de cœur 2014

Voici un bref aperçu de mes coups de cœur musicaux 2014:

Sorties albums

 

  • Temples : « Sun Structures » (février 2014)

 

temples

 

Surfant entre british attitude qui n’est pas sans rappeler les Kinks et rock psychédélique façon 60′s, ce groupe britannique prometteur a reçu le soutien de Noel Gallagher (Oasis) ou encore de Johnny Marr (The Smiths)

Retrouvez mon interview avec James Edward, leader du groupe.

 

  • Metronomy: « Love Letters » (mars 2014)

loveletters

Digne successeur de l’excellent « English Riviera » (2011), « Love Letters » nous montre un groupe au sommet de son art. Entre son pop électro d’aujourd’hui et touches rétro façon Motown. Une réussite!

Retrouvez mon interview avec Joseph Mount, leader du groupe

  • Damon Albarn: « Everyday Robots » (avril 2014)

everydayrobots

 

Après Blur dans les 90′s, Gorillaz dans les 2000′s, Damon Albarn entame se lance dans les années « 10″ en solo avec l’excellent « Everyday Robots« . Son sens de la mélodie « catchy » est toujours ici très présent et l’ensemble est porté par des sonorités très modernes qui nous prouve à nouveau sa capacité à rester profondément ancré dans son époque.

  •  Morrissey « World Peace Is None of Your Business » (juillet 2014)

worldpeace

Retour d’un Morrissey toujours très inspiré et militant malgré d’important problèmes de santé.

 

  • Pink Floyd « The Endless River »

thendlessriver

On s’attendait au pire après l’annonce en début d’année d’un nouvel album de Pink Floyd constitué de « chutes de studio » de l’album « Division Bell » (1994). Mais ce que l’on retrouve ici est un agréable surprise: un très bel hommage principalement instrumental au regretté Rick Wright avec des éléments qui nous ramènent à l’époque des classiques « Wish You Were Here » (1975) et « Atom Heart Mother » (1970). Peut être pas le meilleur album du groupe mais un belle façon de refermer l’histoire du groupe.

 

 Rééditions

 

  • Velvet Underground: « The Velvet Underground » (1969)

velvetundergrounddeluxe

 

Très belle réédition du troisième album du Velvet Underground. Le plaisir de retrouver des standards tels que « Pale Blue Eyes », « Jesus », « Candy Says » et « What Goes On ». Une version « super deluxe » dans la digne lignée de celle sortie il y a 2-3 ans pour l’album « Velvet Underground & Nico », une multitude de démos intéressantes et un superbe livre avec des photos très rares.

 

  • Elton John – Goodbye Yellow Brick Road (40th anniversary)

goodbyeyellowbrickroad40th

 

 

Une réédition plus que complète de ce chef d’oeuvre d’Elton John sorti en 1973. Le coffret est non seulement très soigné et très beau mais son contenu est particulièrement intéressant. En plus de l’album original ainsi que des faces B et autres raretés, on retrouve un double CD live d’Elton John capturé à l’Hammersmith Odeon en 1973 ainsi qu’un documentaire DVD qui nous raconte toute l’histoire de la réalisation de cet album. Un must!

 

 

 

 

 

 

everydayrobots

Bientôt le retour de Damon Albarn…

everydayrobots

 

Contrairement à l’image illustrant la pochette de « Everyday Robots », son premier ‘véritable’ album solo, Damon Albarn ne sera pas tout à fait seul sur cette nouvelle production. On a en effet appris que Brian Eno ou encore la chanteuse et multi-instrumentiste Natasha Khan – plus connue sous son nom d’artiste Bat for Lashes – ainsi que le producteur britannique Richard Russell (connu pour son boulot avec The White Stripes, Radiohead ou encore The xx).

On ne sait pas encore beaucoup de choses sur cet album très attendu, annoncé pour le 28 avril prochain. On sait toutefois qu’il sera très personnel (quoi que l’on s’en doute puisque album « solo ») et qu’il évoquera notamment la fameuse canicule de l’été 1976.

Allez, pour nous faire patienter, Damon Albarn vient de publier la vidéo d’un premier extrait, la plage titulaire « Everyday Robots ». Qu’en pensez-vous ? Personnellement, j’aime beaucoup …

Back from Berlin, blog de retour bientôt …

De retour de Berlin… Le temps de se remettre les idées en place et votre blog sera de retour.

Avec, notamment, quelques critiques CDs à venir:

Damon AlbarnDr Dee

Graham CoxonA+E

Jack WhiteBlunderbuss

Marilyn MansonBorn Villain

Ainsi que les rééditions des albums: « Night Life » et « Fighting » de Thin Lizzy et celle de l’album « Pearl » de Janis Joplin dans une édition très spéciale baptisée « The Pearl Sessions ».

A bientôt!

Laurent

Tina Weymouth et le Tom Tom Club

tomtomclubdeluxe

 

En 1980, Tina Weymouth et son mari Chris Frantz – respectivement bassiste et batteur de Talking Heads – profitent d’une petit pause au sein du groupe pour lancer leur propre formation: Tom Tom Club. Pour les accompagner dans ces nouvelles aventures musicale, Chris et Tina s’adjoignent les services d’Adrien Belew (collaborateur de David Bowie, Frank ZappaTalking Heads et futur membre de King Crimson).

Ce premier album est enregistré au Compass Point Studios,  célèbre studio situé à Nassau aux Bahamas qui verra le passage des Rolling Stones, de Dire Straits, Roxy Music, ELO ou encore R.E.M. « Tom Tom Club » mélange sonorité pop/rock (on sent la pate de la section rythmique de Talking Heads), dance et ambiance « musique des iles ». Grâce aux singles « Wordy Rappinghood« , « Genius of Love » et le cultissime « Under The Boardwalk » (reprise d’un classique des Drifters sorti en 64) – qui triomphent dans les boites à l’époque – « Tom Tom Club » est un grand succès à sa sortie.

A l’occasion des 50 ans du label Island, Universal vient de rééditer une très belle version deluxe de cet album, vous trouverez le tracklist complet de cette réédition à la suite de cet article.

J’aurai probablement l’occasion de discuter prochainement de cette réédition avec Tina Weymouth et nous aurons l’occasion d’en reparler sur Classic 21. On précisera que Tina Weymouth est une des premières bassistes de l’histoire du rock et qu’elle sera, à l’époque, amie avec une autre bassiste très connue: Corinne du groupe Téléphone. Weymouth sera aussi l’un des modèles de Catherine Ringer (des Rita Mitsouko) au début de sa carrière.

Tina, toujours dans le coup, a récemment collaboré au projet Gorillaz mené par Damon Albarn de Blur.

Plus d’infos: http://www.tomtomclub.net/

Tracklist « Tom Tom Club » Deluxe Edition:

CD 1
1. Wordy Rappinghood
2. Genius Of Love
3. Tom Tom Theme
4. L Elephant
5. As Above So Below
6. Lorelei
7. On On On On…
8. Booming And Zooming Weymouth
9. Under The Boardwalk Club
10. On On On On…
11. Lorelei
12. Spooks
13. Elephant
14. (You Don’t Stop) Wordy Rappinghood
CD 2
1. Pleasure Of Love
2. On The Line Again
3. This Is A Foxy World
4. Bamboo Town
5. The Man With The 4-Way Hips
6. Measure Up
7. Never Took A Penny
8. Atsababy! (Life Is Great)
9. The Man With The 4-Way Hips
10. Pleasure Of Love
11. The Man With The 4-Way Hips
12. Yella