Van Gogh: l’hommage musical

Ce week-end, j’ai eu l’occasion de visiter l’expo « Van Gogh au Borinage: la naissance d’un artiste » au BAM à Mons, une exposition que je vous recommande. C’est aussi l’occasion de revenir sur quelques titres rock rendant hommage à l’artiste…

Van Gogh au Borinage : la naissance d'un artiste

Comme son nom l’indique, l’expo se focalise sur une période formative pour l’artiste durant laquelle il va s’inspirer de la misère qui règne alors au Borinage pour se lancer premièrement dans le dessin, puis dans la peinture. A travers des documents (lettres échangées avec son frère), des premiers croquis et des toiles, on se plonge dans l’état d’esprit de cet artiste torturé, à la recherche de son style. Dans ce musée, vous ne trouverez  pas les plus célèbres œuvres de l’artiste, mais cette exposition est une excellente introduction pour une visite du musée Van Gogh d’Amsterdam. A conseiller aussi, une visite accompagnée par un guide qui permettra aux plus novices de mieux décoder les différentes étapes de la carrière du peintre.

Mais revenons au sujet musical qui nous occupe ici. Quelques artistes ont souhaité rendre hommage, à leur façon, au génie de Van Gogh. En voici une sélection:

  •  Don McLean – Vincent (1971)

Le « folker » américain Don McLean publie un très bel hommage à Vincent Van Gogh. Baptisé simplement « Vincent », sur son célèbre album « American Pie », sur lequel figure la non moins célèbre plage titulaire, hommage elle à Buddy Holly. Interviewé pour le Telegraph en 2010, Don Mclean se souvient : « J’étais assis dans la véranda un matin et j’étais en train de lire la biographie de Van Gogh, et, tout d’un coup, j’ai su que je devais écrire un titre pour prouver qu’il n’était pas fou. Il était atteint d’une maladie comme son frère Theo (…). Donc je suis mis à écrire les paroles du titre sur un bout de papier »

Extrait des paroles (traduction en français) :

« Je comprends maintenant ce que tu as essayé de me dire,
Combien tu as lutté pour ne pas perdre l’esprit, 
et comment tu as tenté de les libérer.
Ils refusaient de t’écouter, 
Ils ne savaient pas comment faire
Peut-être le feront-ils maintenant.

Nuit, nuit étoilée,
Des fleurs éclatantes (couleur feu) qui resplendissent,
Des nuages tourbillonnants en brume violette
se reflètent dans les yeux bleu de Chine de Vincent »

  • Bob Dylan - Positively Van Gogh (1966)

En 1966, Bob Dylan joue ce très bel hommage à Van Gogh dans un petit appartement de New York en compagnie de son ami, le critique musical Robert Shelton. Malheureusement, le titre ne sera jamais réellement terminé et ne sortira pas officiellement.

  • Jonathan Richman – Vincent Van Gogh  (2004)

Originaire de la scène musicale de Boston, Jonathan Richman se fait connaitre comme leader des Modern Lovers, un des groupes fondateurs du punk, épaulé par John Cale du Velvet Underground. Par la suite, Richman poursuit une brillante carrière solo en construisant ce personnage mélangeant une pointe de naïveté à une forte dose de romantisme et de rock attitude. Après avoir chanté Pablo Picasso (qui sera repris bien plus tard par David Bowie en 2003) à l’époque de Modern Lovers ou Vermeer en 2008, il chante Van Gogh en 2004 sur son album « Not So Much to Be Loved as to Love ». A noter que Jonathan Richman avait déjà enregistré une version de ce titre bien plus tôt en compagnie des Modern Lovers.

Extrait des paroles (traduction en français):

« Avez-vous déjà entendu parler du peintre Vincent Van Gogh?
Qui aimait la couleur et qui le montrait
Ici, dans le musée, que peut-on voir?
Le peintre le plus redoutable depuis Jan Vermeer
Il aimait, il aimait, il aimait tellement la vie
Ses peintures ont deux fois plus de couleurs que celles des autres
Tellement, tellement plus que de couleur que le monde doit savoir
Que l’homme aimait la couleur et le montrait

  • Joni Mitchell – Turbulent Indigo (1994)

La folkeuse Joni Mitchell rend hommage à Van Gogh sur son album « Turbulent Indigo » et particulièrement sur la plage titulaire. A noter que le pochette de l’album, que vous pouvez voir ci-dessous, est un pastiche d’un des fameux autoportraits de Van Gogh.

Mais aussi:

 

L’expo « Van Gogh au Borinage : la naissance d’un artiste » est accessible au BAM dans le cadre de Mons 2015, jusqu’au 17 mai. A voir !

 

 

 

 

Vous avez aimé ? Partagez !
FacebookTwitterLinkedInEmail
Retrouvez-moi aussi sur Facebook, Twitter, Google+ et Instagram.
Cette entrée a été publiée dans Actu, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.