Archives mensuelles : mars 2013

The Next Day: le grand retour de David Bowie

David Bowie a toujours aimé brouiller les pistes… Le 8 janvier, il a surpris le monde musical en revenant sans prévenir – et après 10 ans d’absence – avec un nouveau single « Where Are We Now » et l’annonce d’un nouvel album pour le mois de mars. Impressions…

Si « Where Are We Now » avait ravi les fans de l’ »époque berlinoise » avec toutes ces références à la capitale allemande, il avait quelque peu inquiété les autres.  Bowie semblait en effet un peu fatigué vocalement et très mélancolique. Le single a ravivé les pires rumeurs concernant son état de santé. Et on le sait fragilisé depuis un important problème cardiaque en 2004. Mais Bowie aime jouer avec les rumeurs et le choix de ce premier single n’était pas anodin. Hier nous avons découvert « The Stars Are Out Tonight » qui se voulait plus rassurant et plus énergique…

Mais rassurés vous allez l’être dès les premières notes de ce nouvel album.  Le message de « The Next Day », la plage titulaire qui ouvre cette nouvelle production est on ne peut plus clair. Un Bowie en très grande forme martèle « Here I Am, Not Quite Dying » (« Me revoici,  pas vraiment mourant »), véritable pied de nez à tous ceux qui le voyaient déjà « en boite ».

Si la pochette de ce nouvel album revisite celle d’ »Heroes » (1977) le second album de la trilogie berlinoise, l’atmosphère de ce premier titre nous rappelle plutôt celle de « Lodger » (1979), dernière pièce de cette importante collection d’albums.  Et cette tendance se confirme lors de l’écoute globale de l’album.

Bowie a ici ce côté rageur, sans concession. Il nous fait comprendre dans ses textes et dans sa musique qu’il est passé près de la mort mais qu’il va mieux, qu’il déborde à nouveau d’énergie et de créativité et qu’il n’a certainement pas dit son dernier mot.

Il y a une tension palpable tout au long de l’album, une urgence… Si on pouvait craindre un album lent et plaintif, on retrouve ici tout le contraire. Il n’y a que deux ballades: »Where Are We Now » et « Feel So Lonely We Could Die » (avec un chouette clin d’oeil à l’intro de « Five Years » en fin de morceau), les deux seuls moments de répit avant de repasser à l’attaque.

The Next Day est un album profond, fouillé,  qui demandera plusieurs écoutes pour être apprécié à sa juste valeur.

A souligner également sur l’album les excellentes prestations des guitaristes Carlos Alomar et Earl Slick,  des bassistes Gail Ann  Dorsey, Tony Levin et Tony Visconti (qui produit bien entendu l’ensemble de l’album).

À 66 ans, Bowie est encore capable de nous surprendre, de nous étonner et on ne va certainement pas s’en plaindre.

Sorties CD Belgique: 8 mars et 33 tours dans 2 semaines (Sony Music)

  • Note: 4,5/5
  • A écouter avant tout: The Next Day, The Stars Are Out Tonight, Love is Lost, I’d Rather Be High