Archives mensuelles : avril 2011

Review Express: Soundgarden « Live on I-5″, back to the 90′s

Après la sortie d’un drôle de best of « ovni », Soundgarden continue de fouiller dans ses archives et nous sort cette fois un disque live plutôt intéressant: « Live on I-5″, enregistré en 1996, alors que le groupe était à son apogée…

Le premier janvier 2010, Chris Cornell annonçait le retour du groupe de grunge Soundgarden, après 12 ans d’absence. Un peu plus d’un an plus tard, le 13 janvier 2010, le groupe annonçait fièrement la sortie de « Live on I-5″, un enregistrement public du groupe réalisé en 1996 dans différentes villes de la côte ouest américaine (Del Mar – Californie, Oakland – Californie, Vancouver – Colombie-Britannique, Salem – Oregon et bien entendu un petit concert à la « maison »: Seattle – Washington)

Le groupe revisite ici ses grands classiques avec beaucoup d’élégance. On est heureux de réécouter des standards tels que « Spoonman », « Rusty Cage » ou encore « Black Hole Sun ». Les reprises d’ »Helter Skelter », un des titres fondateurs du hard rock signé par les Beatles et celle du « Search & Destroy » d’Iggy & The Stooges sont également de très bonnes reprises. Bref, alors que Pearl Jam se montre plus présent que jamais, qu’Alice in Chains est de retour depuis quelques temps, ce retour de Soundgarden nous montre qu’une réelle nostalgie palpable du son rock des années 90 est en train de se dessiner… Les années 2010 et le retour du grunge? Peut-être … ou peut-être pas …

Titres marquants à écouter: Spoonman – Rusty Cage – Search & Destroy – Black Hole Sun
Note: 7,5/10

Le saviez-vous? Le père de Matthew Bellamy était aussi une rock star – Bryan Ferry et Elton John à la tête de King Crimson…

Matthew Bellamy, chanteur, guitariste et leader de Muse

  • George Bellamy, le père de Matthew Bellamy (célèbre leader du groupe Muse), était également une rockstar. Il était l’un des guitaristes des Tornados. Un groupe anglais du début des années 60, devenu légendaire par avoir été la première formation britannique à atteindre la première place des charts US. C’était en 1962 avec le titre « Telstar ».

Bryan Ferry, pensif: "Et si j'avais été le chanteur de King Crimson... mmm"

  • Bryan Ferry et Elton John, alors qu’ils étaient encore complètement inconnus, ont figuré dans la liste des candidats pour le poste de chanteur du groupe de rock progressif britannique King Crimson. On se demande ce que cela aurait donné …

Review: TV on the Radio « Nine Types of Light »

TV on the Radio vient de sortir son nouvel album « Nine Types of Light ». TV on the Radio… Késako? Je vois déjà le regard interrogatif de certains et certaines d’entre vous. TV on the Radio est un groupe originaire de Brooklyn, New York, le genre de groupe sur lequel il est impossible d’apposer une étiquette. Certains parlent de « art rock » ou encore d’ »experimental rock »… mouais … et si on voyait ça d’un peu plus près?


C’est en 2001 que TV on the Radio voit le jour. Le « groupe » est alors composé de deux musiciens: Tunde Adebimpe (chant, ‘chipotage’ électronique) et David Andrew Sitek (guitare, claviers et batterie). Le duo sort une première démo intitulée « Ok Calculator » (parodie évidente du « Ok Computer » de Radiohead) dans le courant de l’année 2002.

Le premier véritable album du groupe sort en 2004 et s’intitule « Desperate Youth, Blood Thirsty Babes ». L’accueil des critiques est excellent. De plus, et ce n’est pas rien, David Bowie déclare publiquement être un grand fan du groupe. C’est ainsi que l’on retrouvera ce dernier en tant qu’invité prestigieux de l’album du groupe en 2006:  » to Cookie Mountain »

2 ans plus tard suivra Dear Science qui sera consacré disque de l’année 2008 par de grands magazines américains tels que le Rolling Stone, le Spin, le Village Voice ou encore la célèbre chaîne de télévision MTV.

C’est donc au début de ce mois et un peu moins de 3 ans après la sortie de Dear Science que le public a découvert « Nine Types of Light », le nouveau cru de TV on the Radio. Cet album, très agréable à l’écoute, n’est pas facile à classifier. Est-ce du rock, de la musique électronique, du rap, du R’n'B? En fait, ce n’est rien de tout ça, et tout ça à la fois, disons que c’est simplement du « TV on the Radio ». Il faut dire que les influences du groupe vont, elle aussi, dans tous les sens. Le groupe se déclare être fan de Brian Eno, Prince, les Pixies, Earth Wind & Fire, David Bowie, Wire, Siouxsie & The Banshees, Nancy Sinatra ou encore Serge Gainsbourg !

Bref si vous voulez faire une expérience musicale de qualité et vous aventurer dans un genre indéfinissable et tout à fait surprenant, je vous invite à prêter une oreille à ce nouvel album de TV on the Radio. Et, si vous êtes convaincu par le résultat, vous pourrez voir le groupe sur scène au Festival de Werchter cet été, ce sera pour le jeudi 30 juin.

Le nouvel album « Nine Types of Light » est aussi un film conceptuel … Vous pouvez le voir ci-dessous et ainsi découvrir l’album dans son ensemble. Bonne expérience !